• Coquilles d'oeuf de Gastornis

     

     

     

    On trouve en France quelques coquilles d’œufs d’un oiseau géant ayant vécu durant la fin du Paléocène et le début de l’Eocène (soit environ sur une période remontant à 60 à 50 millions d’années). Ces coquilles, que l’on nomma Ornithoolithus, sont aujourd’hui généralement rattachées au seul oiseau trouvé en France vivant à cette époque dont la taille pourrait correspondre à ce type d’œufs : le Gastornis, anciennement appelé Diatryma. Présent sur les continents européen et nord-américain, cet oiseau imposant mesurait environ 1,75m en moyenne (2m pour les plus grands spécimens) et pesait une centaine de kilogrammes. Il possédait des ailes courtes, mais des pattes massives et un bec capable de briser autant des os que de grosses graines, voir d’arracher des écorces. Incapable de voler il s’agissait d’un oiseau coureur. Le Diatryma_by_mmfrankfordPaléocène étant l’ère suivant la disparation des dinosaures (non aviens), le Gastornis fut souvent vu comme le remplaçant des grands prédateurs du Crétacé. D'ailleurs, ses petites ailes et ses pattes antérieures massives n’étaient pas sans rappeler la morphologie des théropodes et son bec massif semblait taillé pour tuer mammifères et autres animaux.

    Aujourd’hui encore le débat est ouvert entre les partisans d’un Gastornis carnivore et les partisans d’un Gatornis plus omnivore. Les premiers soutiennent que son bec lui permettait d’attraper et de tuer des mammifères comme le Propaléothrium (ancêtre commun à tous les équidés) ou le Leptictidium (petit placentaire sauteur). Pour les autres, le Gastornis se contentait de grosses graines, d’écorces, voir des nichés d’autres animaux.

    Sur ses propres œufs, nous ne savons que peu de choses, seuls quelques fragments tels que ceux-ci ont été trouvés et lui sont hypothétiquement attribués. Jusqu’à présent, aucun œuf complet avec embryon n’est venu confirmer l’hypothèse. Peut-être que le Gastornis ne pondait qu’un œuf, comme l’Autruche ou le Nandous de nos jours.

    La disparition de cette espèce est peut-être due à la concurrence ou à la chasse de mammifères carnivores de la fin de l’Eocène comme les Hyaenodons et autres créodontes.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :