• Oeufs d'oiseaux de l'Oligocène français

     
     

    Il y a une vingtaine de millions d’années, durant l’Oligocène, la France baignait dans un climat de savane relativement plus chaud qu’aujourd’hui. Les phases sèches et humides (marquées par la mousson) alternaient sur un temps long. Au bord de lacs peu profonds, l’on croisait crocodiles et rhinocéros… Sur les berges nichaient de multiples espèces d’oiseaux lacustres. Les œufs tels que celui de 8cm présenté ci-dessous sont généralement attribués à au Palaelodus, un grand échassier proche des flamants et des grèbes. La découverte récente d’un nid d’œufs similaires dans le Miocène espagnol laisse penser que ces paléo-flamants faisaient des nids flottants protégeant plusieurs œufs, comme le font les grèbes aujourd’hui. L’œuf de plus petite taille présenté ci-dessus est quant à lui d’autant plus difficilement attribuable que nous manquons d’autres œufs fossiles de la même taille… En le comparant à des œufs actuels, la taille peut faire penser à celle d’un œuf de colibri. Or on sait que les colibris étaient bien présents en France à l’Oligocène, avant même de coloniser le continent nord-américain où on les retrouve à présent.

     

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :