• Quelques indices sur la faune du Permien de Buxières-les-Mines (03)

    PaleoniscidaeLe site de Buxières-les-Mines, dans l’Allier (03), a offert de nombreux fossiles du Permien inférieur (Autunien, 299 à 282 millions d’années environ). Les schistes exploités dans la carrière ont offert de beaux spécimens de grands amphibiens, divers poissons, des coprolithes, des insectes, des ostracodes, mais aussi des plantes type Pecopteris (fougère) et Cordaites. Parmi les spécimens les plus connus présents sur le site : Orthacanthus, requin préhistorique muni d’un aiguillon à l’arrière du crâne. En France il n’y a qu’à Buxières que ce genre d’aiguillon fut retrouvé, alors qu’ils sont fréquents en Bohème. Loin d’égaler les beaux spécimens trouvés sur ce site (des acanthodienfossiles parfois complets), la petite plaque dont nous disposons offre tout de même un petit regard sur cette riche faune aquatique d’il y a plus de 282 millions d’années. Outre des écailles difficilement attribuables, on retrouve en effet une écaille en chevron d’un centimètre, qui n’est autre qu’une écaille dorsale de Paleoniscidae.
    Mais aussi un aiguillon de quelques centimètres qui, lui, aurait appartenu à un Acanthodien. Ces derniers, qui furent au Silurien les premiers vertébrés à mâchoire (du moins les premiers connus), n’allaient pas survivre à la crise de la fin du Permien. Ils possédaient de fortes épines pour soutenir leurs ailerons. Ce sont d’ailleurs ces épines qui lui donnèrent leur nom puisqu’Acanthodien vient du grec « acanthos », signifiant « épine ».


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :